23Avr
By: Tarik Peudon On: avril 23, 2014 In: Créer Son Entreprise Comments: 3

Vous l’avez sûrement remarqué, lever des fonds et trouver des investisseurs pour son entreprise est particulièrement à la mode de nos jours.

Et si ce type de financement est souvent associé aux startups technologiques, beaucoup d’entrepreneurs ambitieux du e-commerce sont aujourd’hui tentés de faire appel à des investisseurs ou à un prêt bancaire pour « accélérer » leur croissance.

Mais c’est presque toujours une mauvaise idée. Voici pourquoi autofinancer votre entreprise est souvent la meilleure alternative.


Définition de l’Autofinancement

Vous trouverez un tas de définitions différentes sur le web, mais ma version va à l’essentiel :

« L’autofinancement consiste à créer et à développer son entreprise en utilisant vos propres ressources. »

Vous pouvez déjà vous apercevoir que cela n’exclut pas d’investir votre propre argent. Cela ne signifie pas non plus que vous êtes condamné à rester une entreprise unipersonnelle ou que vous devez vous résigner à chiffre d’affaires et à une marge réduits.

Cela veut simplement dire que vous devez développer votre entreprise en utilisant vos ressources existantes plutôt que de chercher à lever de l’argent d’investisseurs externes. Cela signifie que vous allez grandir de manière organique – sans engrais.


Pourquoi vous Autofinancer?

Si votre objectif principal est de construire une énorme entreprise le plus rapidement possible, l’autofinancement n’est probablement pas la meilleure solution. Mais si vous voulez créer une entreprise rentable dont vous êtes le patron, l’autofinancement est presque toujours le meilleur choix. Voici pourquoi :

Un Surplus de Cash Résout Rarement les Problèmes

C’est sûr qu’avoir du cash est agréable et rassurant. Et dans beaucoup de situations, un compte en banque bien garni est très utile.

Mais les chefs d’entreprise ont trop souvent l’habitude de considérer une injection de cash comme la solution à leurs problèmes. Au lieu de se pencher sur les obstacles à la croissance de leur entreprise, ils dépensent simplement leur cash pour résoudre ces problèmes (en faisant appel à des consultants, des sous-traitants, etc) en espérant que le problème sous-jacent se trouve résolu.

C’est rarement efficace et c’est d’ailleurs une erreur que j’ai moi-même faite. La vérité est que la plupart des entreprise qui réussissent se sont développées grâce à l’investissement réel et entier d’un fondateur qui s’attaque personnellement aux problèmes qui se présentent à lui. Payer des sous-traitants pour s’occuper à votre place de faire décoller votre entreprise est quasi systématiquement une mauvaise idée.


Cela vous Oblige à Définir vos Priorités

Quand on a beaucoup d’argent à notre disposition, on a tendance à être bien moins regardant sur la manière de le dépenser. Lorsque l’on a une grosse trésorerie, on se retrouve facilement à dépenser dans des choses qui ne sont pas indispensables, comme un logo, un design de site tape à l’oeil et toutes ces choses qui sont uniquement là pour se rassurer sur la réalité de son entreprise.

En travaillant avec des ressources limitées (que ce soit votre temps ou votre argent) vous êtes obligé de faire le tri dans vos idées et de définir vos priorités pour continuer à faire avancer votre entreprise. Et le plus souvent, vous éliminerez 90% des distractions qui n’étaient de toute façon pas indispensables.


Vous Conservez le Contrôle de votre Entreprise

L’argent d’un investisseur a toujours des contreparties. Au mieux, vous aurez quelqu’un qui regardera par-dessus votre épaule et qui essaiera d’influencer vos décisions. Au pire, vous perdrez le contrôle de l’entreprise dans laquelle vous vous êtes investi émotionnellement.

Ca ne donne pas vraiment envie. N’avez-vous pas précisément créé votre entreprise pour être votre propre patron ?


Vous êtes Obligé de vous Concentrer sur la Rentabilité

Avec 100 000€ en banque (surtout si c’est l’argent d’un autre), c’est plus facile d’ignorer la réalité d’une entreprise qui n’est pas rentable et d’éviter de prendre des décisions difficiles (mais nécessaires). Mais il y a peu de chances que ce soit le cas lorsque vous pilotez une entreprise dont le compte en banque est uniquement approvisionné par la force de votre travail.


Cela vous Empêche de vous Endetter

Si vous réfléchissez à faire un gros emprunt bancaire, évitez-le à tout prix. De toute façon, il y a peu de chances que vous l’obteniez. Peu d’entreprises se sont lancées avec succès après que le fondateur ait obtenu 100 000€ de crédit pour financer ses achats chez ses fournisseurs…

C’est encore pire d’emprunter de l’argent à votre famille. Les diners de Noël perdent vite de leur charme quand on doit de l’argent à son voisin de table.


La Méthode pour S’Autofinancer en 5 Etapes

Si vous êtes convaincu de l’intêrêt de vous autofinancer, voici un processus en 5 étapes que je vous invite à suivre pour augmenter vos chances de succès :


Etape 1 : Validez votre Concept

Lorsque l’on se lance avec des fonds limités, valider son concept d’entreprise est crucial avant d’investir ses ressources. Si vous êtes revendeur d’un produit existant, cette étape sera facilité par les informations que vous trouverez sur le niveau de demande des consommateurs. Mais vous devez avoir une idée bien précise de la valeur que vous apportez à vos clients – et ne répondez pas des prix bas ! Est-ce que vous offrez une expérience de marque unique ou est-ce que vous fournissez des informations utiles sur vos produits ?

Si vous créez un nouveau produit, vérifiez qu’il y a suffisamment de personnes qui veulent – et sont prêtes à acheter – vos produits avant d’investir dans sa fabrication. Si vous avez des prototypes, montrez-les au maximum de clients potentiels, acceptez les précommandes et envisagez de lancer une campagne sur Kickstarter ou Ulule. Quel est l’intérêt de fabriquer 1000 pièces d’un produit que personne ne veut ?


Etape 2 : Faites/Apprenez le Maximum de Choses

Alors bien sûr, je ne vous suggère pas de tout faire mais maitriser l’ensemble des fondamentaux de votre entreprise est une très bonne chose.

Je vous conseille de faire le maximum de choses vous-même au début de votre aventure entrepreneuriale. Surtout si vous ne comprenez pas certains aspects de votre entreprise. Cela vous oblige à effectuer des tâches ou à apprendre des compétences que vous n’aviez pas forcément anticipées.

Vous économisez également de l’argent en faisant les choses vous-même. Mais cela vous permettra surtout d’acquérir une connaissance intime de votre entreprise et de votre secteur d’activité – ce qui vous sera extrêmement utile pour la suite.

C’est quasiment impossible de former des salariés ou de sous-traiter des tâches si vous ne comprenez pas leur fonctionnement. C’est même un bon moyen de se planter. Bien sûr, vous ne pouvez pas maîtriser parfaitement tous les aspects de votre secteur d’activité mais essayez de comprendre le maximum de domaines pour la pérennité de votre entreprise.

Ne développez pas vous-même votre site e-commerce mais apprenez les bases du CSS et du HTML si vous voulez ensuite faire appel à un designer professionnel. Avant d’engager un comptable, faites l’apprentissage des fondamentaux de la finance d’entreprise.

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il vous faut tout faire tout seul. Viendra un jour où vous aurez besoin de recruter une équipe ou de sous-traiter certaines tâches pour gérer la comptabilité ou le service client par exemple. Mais une expérience approfondie de votre entreprise est indispensable pour vous aider à accompagner sa croissance, comme on va le voir dans la prochaine étape.


Etape 3 : Créez des Procédures et des Rôles

Une fois votre compréhension des différents aspects de votre entreprise assurée, il sera temps de déléguer des tâches. C’est une des étapes les plus importantes pour la croissance de votre entreprise. C’est aussi un des domaines qui génère le plus de frustration et d’erreurs si vous ne procédez pas de manière volontaire.

La mauvaise manière de grandir : Recruter une personne, leur donner quelques consignes et responsabilités générales et espérer qu’elle fasse bien son boulot.

La bonne manière de grandir : Documenter vos procédures les plus importantes et recruter des personnes pour appliquer (et améliorer) ces procédures.

Ce concept de systématisation et de documentation est fondamental ! Alors plutôt que de vous laisser rédiger une brève description de votre entreprise, je vous conseille de commencer par consulter cet article sur les procédures d’entreprise.

Idéalement, vous devriez avoir des dizaines de documents qui sont là pour expliquer les bonnes pratiques à suivre pour effectuer chaque tâche au sein de votre entreprise. Que ce soit la gestion d’une commande, la relation client ou l’animation sur les réseaux sociaux. Des logiciels en ligne comme Google Drive vous seront très utiles pour collaborer gratuitement avec votre équipe.

Cela n’a pas besoin d’être parfait, et c’est normal d’avoir des défauts dans votre documentation. Mais sans cela, votre entreprise sera un chaos difficilement gérable.


Etape 4 : Commencez à Ajouter des Eléments Clés à votre Equipe

Lorsque vos procédures et documentations sont en place, il est beaucoup plus facile d’ajouter des membres à une équipe où les rôles sont clairement définis et documentés.

Mais construire une équipe avec une entreprise autofinancée présente des challenges uniques. Contrairement aux plus grosses entreprises, vous ne pouvez probablement pas vous permettre d’avoir une personne entièrement dédiée aux ressources humaines ou quelqu’un qui s’occupe uniquement du design. Vous aurez plutôt intérêt à recruter une ou deux personnes responsables de plusieurs rôles clés.

Votre première recrue devrait être une personne fiable et de confiance qui peut prendre en charge le coeur opérationnel de l’entreprise. Quelqu’un qui comprend vraiment vos clients et les différents aspects de votre entreprise et à qui on peut s’adresser pour les opérations principales.

Sous-traiter des tâches de design ou développement n’est pas très compliqué. En revanche, ce sera extrêmement difficile si vous n’avez pas une personne avec un bon niveau de connaissances du fonctionnement de votre entreprise pour gérer les fonctions de service client, les problèmes avec les fournisseurs, etc.

Une personne qui peut vous épauler sur la partie opérationnelle et la relation client est souvent la meilleure option pour un premier recrutement.


Etape 5 : Décidez quelle est la Taille Idéale pour votre Entreprise

A ce stade, vous avez une entreprise dont le chiffre d’affaires dépasse 100 000€, dont les principales procédures sont bien documentées, automatisées au maximum et je l’espère en croissance. Félicitations ! Il est maintenant temps de vous pencher sur la nature de votre entreprise.

Cette étape n’est pas nécessairement liée au fait de s’autofinancer. Mais c’est une étape suffisamment importante pour être mentionnée dans cet article.

A quel point souhaitez-vous développer votre entreprise ? Dit autrement, qu’est-ce qui compte pour vous ?

Si votre objectif ultime est d’être le propriétaire d’une entreprise qui vous offre des revenus solides et le temps/la flexibilité qui vous permettent de faire ce que vous voulez, vous pouvez y arriver avec un chiffre d’affaires en centaine de milliers d’euros, une petite équipe et un stress réduit.

Mais si vous visez une entreprise multi-millionaire, votre approche sera bien différente.

La plupart des entreprises dirigées par leur fondateur d’origine stagnent lorsqu’elles s’approchent du million de chiffre d’affaires. Développer une entreprise au-delà de ce niveau nécessite souvent une stratégie différente de celle qui a été utilisée pour développer l’entreprise jusque là.

A la place d’une petite équipe de personnes qui tire profit des compétences du fondateur, la prochaine étape nécessite de construire une équipe complète de spécialistes pour atteindre une taille critique. Cela nécessite de bien considérer voir business model pour voir si vous êtes en mesure de financer une équipe et des dirigeants au prix du marché. Et cela nécessite souvent plusieurs années d’un investissement significatif (et de stress financier) pour développer votre équipe au-delà de sa croissance naturelle.

C’est un super problème à avoir dans la vie de son entreprise, mais c’est un problème auquel vous devrez réfléchir sérieusement.


  • Francois

    Article interessant, pourquoi n’est-il pas signe?

  • Jean-Marc Wilvers

    Bravo pour cet article qui évitera beaucoup de déconvenues, de faillites et de drames familliaux et autres.

    J’ajouterais que pour envisager un apport de capital externe, il est primordial de démontrer que votre entreprise est viable. Commencez donc par « faire du chiffre » : lorsque vous aurez démontré que votre croissance est de 10 ou 15% par mois sur 6 mois, alors et alors seulement il conviendra de penser à s’élargir. Mais avant cela, si vous n’avez pas encore commencé à vendre, commencez petit avec de grandes ambitions. Autrement dit, commencez seul, avec les moyens dont vous disposez et en les utilisant au mieux.

    Quand vous aurez pu démontré que vous avez un bon produit, que VOUS êtes capable de le vendre, que les chiffres augmentent très fort, alors et alors seulement il sera intéressant et même primordial de penser à s’agrandir.

    N’attelez JAMAIS la charrur avant les boeufs.

  • Jean-Luc LEFEVRE

    Vraiment bien et pertinent, je m’y retrouve tout à fait. Bravo.