29Juin
By: Tarik Peudon On: juin 29, 2015 In: Créer Son Entreprise Comments: 0

Ça y est, vous êtes prêt à monter votre entreprise. Peut-être êtes-vous passionné par un secteur en particulier et avez constaté que l’offre existante était incomplète. Peut-être souhaitez-vous apporter un coup de frais à une industrie qui ne s’est pas suffisamment renouvelée ces dernières années. Ou peut-être tout simplement avez-vous remarqué que certains produits se vendaient comme des petits pains récemment et souhaitez-vous profiter de cet engouement.

Quelles que soient vos motivations, les semaines précédant la création d’une nouvelle entreprise sont souvent intenses et jubilatoires. A vous les nuits blanches passées à échafauder de nouveaux projets, à mettre au point votre stratégie de vente. Vous ne dormez plus, mais peu importe car vous avez le sentiment que votre vie prend un sens nouveau et vous vous imaginez déjà quitter un emploi salarié dont vous avez fait le tour depuis longtemps.
Vous rêvez d’indépendance financière, d’un travail qui a du sens, d’une couverture médiatique qui ferait exploser votre entreprise et vous permettrait de réaliser vos rêves.

Toute cette excitation vous redonne une énergie folle et vous êtes prêt à en découdre. Et vous le savez, ce n’est pas le travail qui va manquer pour mener à bien votre projet.
Si vous vous lancez seul dans l’aventure au début (ce qui est le cas de la plupart des entrepreneurs), vous devrez assurer le rôle d’homme-orchestre. Outre la stratégie commerciale de l’entreprise, il vous faudra gérer la boutique en ligne, les fournisseurs, les stocks, l’expédition, la relation client, mettre en place un plan marketing, une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, et j’en passe.

L’excitation des débuts laisse alors souvent la place à l’indécision. Par où commencer ? Il y a tant de choses à faire ! Je le confirme, nous avons d’ailleurs écrit près de 250 articles de conseils aux entrepreneurs de l’e-commerce.

Beaucoup sont alors tentés de lire toutes les ressources auxquelles ils ont accès pour se rassurer, pour être sûrs qu’ils ont les bons outils à leur disposition. Mais le risque est de devenir un grand théoricien de l’e-commerce, sans jamais vendre un seul produit.

D’autres passent à l’action plus rapidement mais se perdent dans des détails qui ont finalement peu d’importance.
Ils passent des journées à sélectionner un designer pour la création de leur logo, ils réfléchissent au titre qui figurera sur leur carte de visite (« Dois-je écrire « Créateur de SuperBoutique » , « Président de SuperBoutique », ou « PDG de SuperBoutique » ?) et se complaisent à passer des journées sur des détails qui ne rapporteront pas 1 euro à leur entreprise … en tout cas, pas dans l’immédiat.

Tout ce que je viens d’écrire, je le sais pour l’avoir vécu, aussi n’y voyez aucune condescendance. Ces petits défauts sont très largement partagés par les entrepreneurs débutants et même plus expérimentés, souvent paralysés par la masse de travail à abattre.

Aussi, laissez-moi vous donner ce conseil: si vous lancez votre entreprise sur internet, il n’y a qu’une seule chose à faire : Réaliser votre première vente.

Car l’entrepreneur est avant tout un vendeur. Et tous ceux qui pensent qu’internet est un outil magnifique car la technologie vendra à leur place et qu’ils pourront se cacher derrière leur écran se trompent lourdement.

Plus que jamais, les entrepreneurs sur internet doivent se transformer en super commerciaux. Vous ne possédez pas de boutique physique devant laquelle les passants peuvent s’arrêter et la plupart du temps les visiteurs de votre site ne vous connaissent pas pesonnellement donc vous devez redoubler d’efforts pour leur inspirer confiance.

Par conséquent, toute votre énergie doit être concentrée vers la vente et l’établissement de bonnes relations commerciales. Le reste peut bien attendre.

Plutôt que de vous donner une liste d’articles à lire pour monter votre business sur internet, je vais donc m’en tenir à quelques conseils tout simples que je vous demande de mettre en œuvre sans plus attendre.

1. Vous montez votre entreprise ? Criez le haut et fort.

Peu importe que vous soyez ou non encore salarié, que vous passiez 2 heures ou 80 heures par semaines sur votre nouveau projet : désormais, à chaque fois que vous vous présenterez, vous serez « Arnaud Dupont, créateur de la boutique SuperBoutique.com qui vend tel type de produits / apporte tel type de solutions ». Et ce discours, tenez le aussi bien auprès de vos proches, que de votre boulanger et de toutes les personnes que l’on vous présente.

Les plus belles opportunités commerciales naissent souvent des rencontres les plus anodines en apparence, aussi n’en négligez aucune.

Par ailleurs, à partir du moment où vous avez pris la décision de lancer votre nouveau business, postez un message sur Facebook à ce sujet et demandez à vos amis de le partager avec leur cercle d’amis. Mettez également votre profil LinkedIn à jour si vous en avez un.
Votre cercle de connaissances et d’amis vous veut sincèrement du bien et ils seront les premiers fans et ambassadeurs de votre marque. Aussi, assurez-vous qu’ils soient bien tous au courant de vos nouveaux projets.

Et pour ceux qui ne sont pas sur les réseaux sociaux ou bien pour donner plus d’informations sur votre nouvelle entreprise, n’hésitez pas à envoyer un email détaillé à tout votre carnet d’adresses. Vous verrez, vous réaliserez peut-être votre première vente grâce à votre grand-mère.

2. Ouvrez votre boutique aujourd’hui, vous peaufinerez les détails plus tard

Pour vendre vos produits sur internet, vous aurez besoin d’une boutique en ligne et chez Clicboutic, nous vous donnons la possibilité de la créer très rapidement, même si vous n’avez aucune connaissance en informatique.
Notre plateforme est très intuitive, donc ne perdez plus de temps, ouvrez un compte, vous bénéficiez d’une période d’essai gratuite de 15 jours. Cela vous permettra de vous familiariser avec l’outil, de tester nos différents thèmes et options.
Pour autant, ne vous mettez pas la pression. Ce n’est pas grave si vous n’avez pas encore de logo, si vos photos de produits ne sont pas encore correctement détourées. Vous pourrez faire tout cela par la suite.
Dans l’immédiat, testez la plateforme, jouez avec et n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts en e-commerce si vous avez la moindre question.
Ainsi, lorsque vous serez vraiment prêt à lancer votre site, vous pourrez vous concentrer uniquement sur la relation client sans avoir à vous soucier de considérations d’ordre technique.

3. Envoyez des produits gratuits aux blogueurs

Je pourrais parler pendant des heures de tous les moyens d’acquisition de clients (gratuits ou payants) sur internet. Mais celui que j’ai testé à plusieurs reprises et avec le plus de succès a été de faire connaître mes produits auprès de blogueurs très suivis.

Si vous êtes passionné par les produits que vous vendez, il y a de fortes chances que vous en ayez déjà identifié certains. Peut-être même lisiez-vous leur blog bien avant d’avoir l’idée de monter votre entreprise.

Vous pouvez donc leur envoyer un email tel que:

« Bonjour {prénom du blogueur},

je suis ton blog depuis plus d’un an maintenant et je prends beaucoup de plaisir à lire tes nouveaux articles chaque semaine.
Je me permets de t’écrire car je lance mon entreprise de vente de {votre type de produits} en ligne et j’ai pensé qu’ils pourraient plaire à tes lecteurs. Aussi puis-je t’en envoyer quelques-uns afin que tu les testes.
Lesquels souhaites-tu que je t’envoie parmi {sélection de produits} ?

Merci beaucoup et à bientôt »

Pas besoin d’en faire trop ni de leur passer de la pommade sur 3 paragraphes, cela sonnerait faux. Vous pouvez bien sûr compléter cette trame de base en citant un article en particulier qui vous a beaucoup plu (si vous vous adressez à un blogueur culinaire, vous pouvez citer une recette de son blog qui a fait un malheur auprès de vos invités, si vous contactez une blogueuse couture, vous pouvez parler d’une robe que vous avez réalisée pour votre fille en suivant ses indications). L’idée est de rester sincère et de montrer que vous n’attendez rien en échange.

Vous ne pouvez en aucun cas exiger de cette personne qu’elle parle de vos produits et moins encore qu’elle le fasse en termes élogieux.

Un moyen plus sûr pour vous assurer que le blogueur mentionnera vos produits dans un article est de lui proposer un jeu concours.
Vous pouvez le contacter en lui disant que vous souhaitez organiser un jeu concours auprès de ses lecteurs. Vous pouvez proposer 1 à 3 lots que vous vous chargerez d’expédier directement aux gagnants. Pour cela, il faut que les lecteurs répondent à une question dont ils trouveront la réponse sur votre site. Ou bien la question peut tout simplement être : « Quel produit préférez-vous dans {nom de votre boutique+ ? ». Les lecteurs répondent dans les commentaires et vous effectuez ensuite un tirage au sort parmi les réponses.

Ce genre d’opération vous assurera une visibilité immédiate auprès d’une cible de prospects très qualifiés alors même que votre site est encore inconnu.

Je ne vais pas m’étendre plus loin aujourd’hui. Je pense sincèrement qu’avec ces quelques conseils, vous pourrez réaliser votre première vente sur internet très rapidement, alors maintenant, arrêtez de réfléchir et passez à l’action!